Le masque antipolllution Bering

Basé à Marseille, le groupe Bering bénéficie d’une forte notoriété auprès des motards. Spécialisé dans la vente d’équipement moto, Bering propose également une solution pour protéger le système respiratoire des amoureux de deux-roues. Découvrons ici son masque antipollution.

Comment se présente le masque antipollution Bering ?

Le masque Bering est conçu en néoprène, un tissu léger et souple. Il est de couleur noire. Il ne dispose pas de valve d’expiration. En revanche, il contient un filtre à charbon actif interchangeable (il est d’ailleurs livré avec un filtre de remplacement). Le logo de la marque est situé sur l’arrière du masque, au niveau du scratch.

Quel type de filtre utilise le masque Bering ?

Le masque antipollution Bering utilise un filtre à charbon actif. Celui-ci se fixe à l’intérieur du masque, à l’aide de deux velcros situés de chaque côté du masque. Il est remplaçable et peut donc s’acheter séparément.

Quel est le système d’attache ?

Comme pour le filtre, le masque antipollution Bering s’attache à l’aide d’un velcro situé à l’arrière. Il possède également une petite plaque en métal au niveau du nez, qui aide à bien positionner le masque sur le visage. Il suffit de la pincer pour qu’elle épouse la forme du nez.

Existe-t-il en plusieurs tailles ?

Le masque antipollution Bering est un masque universel. Cela signifie qu’il n’est disponible qu’en une seule taille. Pour qu’il s’adapte mieux à votre morphologie, il est possible de jouer sur deux paramètres : le serrage de l’attache en velcro et le pincement de la barrette en métal sur le nez.

À quelle norme de protection répond-il ?

Le masque Bering n’est conforme à aucune norme pour appareils de protection respiratoire. Il n’est ni FFP1, ni FFP2, ni FFP3. Il semble donc, a priori, inefficace contre les particules fines. Ce masque vous permettra néanmoins de vous protéger des plus grosses particules comme la poussière et le pollen.

Peut-on porter le masque Bering avec des lunettes ?

Oui, c’est possible. Toutefois, comme il ne dispose pas de valve, il est possible que de l’air s’échappe par le haut du masque et que cela génère de la buée, ce qui peut gêner la vue et présenter un risque pendant la conduite.

Peut-on le porter avec un casque intégral ?

Il est possible de le porter avec un casque intégral. Toutefois, cela dépend du modèle de casque utilisé, car de nombreux témoignages d’utilisateurs indiquent que cela crée un inconfort ou que cela bloque au niveau de la mentonnière. Il est donc recommandé de procéder à un essai avec le casque, afin de s’assurer qu’il s’adapte bien. Généralement, ce masque est plutôt recommandé pour les casques modulables, jet, ou demi-jet.

Quel est le prix du masque antipollution Bering ?

Le masque coûte 29,90 €. Il est possible d’acheter uniquement des filtres si vous possédez déjà le masque. Chaque filtre de remplacement coûte 11 €. Attention à bien acheter les filtres correspondant à ce modèle.

Mon avis sur le masque Bering

Les points forts

Tout comme pour le masque Tucano Urbano, j’ai du mal à trouver des points forts à ce dispositif produit par Bering, qui est pourtant une marque que j’apprécie…

Les points faibles

En fait, ce n’est pas selon moi un véritable masque antipollution dans le sens où il ne filtre que les gaz d’échappements et les odeurs. Eh oui, il est tout simplement inopérant contre les particules fines.

Pour l’anecdote, c’est un modèle qui a été commercialisé en 2008 et… ça se voit ! Depuis, la concurrence a fait beaucoup, beaucoup, beaucoup mieux, que ce soit en termes de filtration ou de confort. Bref, si vous recherchez un produit sérieux, passez votre chemin et regardez plutôt du côté de R-PUR ou Vogmask.

Cliquez ici pour en savoir plus le masque antipollution Bering.