Le masque antipollution Respro

Respro est une entreprise basée à Londres. La société britannique, fondée en 1993, figure parmi les premières à avoir commercialisé des masques antipollution à destination des personnes évoluant en milieu urbain.

Quels sont les différents modèles de masques Respro disponibles ?

Respro a mis au point différents types de masques en fonction des profils de ses utilisateurs : zones d’habitation, type de déplacements, activités, etc.

Respro City

masque respro city
Respro City (source lecyclo.com)

Comme son nom l’indique, Respro City est un masque conçu pour les citadins. Il offre une protection contre l’inhalation de particules fines (PM10) et de gaz nocifs que l’on trouve en ville. Au Royaume-Uni, Respro City fait partie des masques favoris des cyclistes, selon The Guardian.

Ce masque en néoprène est conçu pour se fixer confortablement sur votre visage. Il est doté de deux valves qui lui confèrent une bonne aération et évitent la formation de buée pour les porteurs de lunettes.

Le Respro City protège essentiellement des polluants que l’on trouve dans les métropoles tels que le dioxyde d’azote ou le benzène, grâce à la présence d’un filtre à charbon actif (DACC), développé à l’origine par le ministère de la défense britannique.

Respro Cinqro

masque respro cinqro
Respro Cinqro (source santafixie.fr)

Respro Cinqro est un masque conçu avant tout pour le sport. En effet, les coureurs à pieds, les cyclistes et les sportifs en général sont particulièrement exposés à la pollution.

Lorsqu’ils fournissent un effort physique, leur débit respiratoire augmente : ils respirent plus d’air et à une fréquence plus élevée. Par conséquent, ils sont susceptibles d’inhaler davantage de particules fines. Le Respro Cinqro est donc pensé pour eux.

Le Cinqro est livré avec 2 filtres distincts :

  • un filtre électrostatique à microparticules, HEPA-type™
  • un filtre combiné HEPA-type™ + DACC (Dynamic Activated Charcoal Cloth)

Le filtre HEPA-type™ est conçu pour stopper les particules fines, tandis que le filtre combiné, grâce à son filtre à charbon actif supplémentaire, protège également d’une partie des émissions de gaz polluants liées aux transports.

Le masque Respro Cinqro est fabriqué en trois tailles : M, L et XL. Il dispose de deux valves POWA™ Elite, sensées offrir une meilleure évacuation du CO2 et de l’humidité que les autres masques Respro et donc réduire le risque de gêne respiratoire à l’effort.

Respro Techno

masque respro techno
Respro Techno (source wee-bot.com)

Le Respro Techno est destiné aux cyclistes et aux motards se déplaçant en milieu urbain. Ce masque est en effet conçu pour un environnement fortement pollué.

Son système de filtres à microparticules (HEPA-type™), associé à une couche de charbon actif (DACC), permet de retenir à la fois le pollen, la poussière et les particules fines PM2,5 et PM1, mais aussi les fumées les plus épaisses dégagées en milieu urbain.

Le masque Respro Techno est le masque de la gamme Respro le plus adapté aux motards et aux adeptes du vélotaf.

VOIR LE MASQUE RESPRO TECHNO SUR AMAZON

Respro Sportsta

masque respro sportsta
Respro Sportsta (source mandp.co.uk)

Le masque Respro Sportsta est conçu pour une utilisation en campagne, dans des endroits a priori moins pollués, mais où subsistent poussières (argile, céréales, charbon), pollen et autres allergènes. Le Sportsta est, comme son nom l’indique, idéal pour les activités en milieu rural, en montagne ou en forêt : motocross, VTT, équitation, etc.

Le masque Sportsta est muni d’un filtre HEPA-type™ à capacité submicronique, ce qui signifie qu’il peut filtrer les particules de moins d’un micron, plus précisément jusqu’à 0,3 micron d’après le fabricant.

Le Respro Sportsta a également un débit de ventilation plus élevé, grâce à ses deux valves POWA. Ce qui peut s’avérer pratique lors d’activités sportives intenses.

Le Sportsta ne filtre néanmoins pas les gaz d’échappements et autres polluants toxiques, tels que le dioxyde de soufre ou l’oxyde d’azote rejetés par les voitures. C’est pour cette raison qu’il est peu adapté à l’espace urbain.

Respro Ultralight

masque respro ultralight
Respro Ultralight (source cyclable.com)

Le masque Respro Ultralight est un modèle qui est adapté à un environnement chaud et humide. Le fabricant a utilisé un tissu extensible qui permet une meilleure aération, de sorte qu’il n’y ait pas facilement de condensation dans le masque.

L’Ultralight est équipé de deux valves garantissant un bon potentiel d’aération, ce qui facilite la respiration. Le pince-nez flexible sur la partie supérieure maintient le masque bien ajusté sur le visage.

Les filtres du Respro Ultralight, étiquetés HEPA-type™, sont conçus pour retenir les particules fines.

Voici un tableau comparatif des différents modèles.

Prix conseillé* Filtre à charbon Filtre à microparticules Norme EN 149 Lavable Tailles disponibles Nombre de valves
City £29.99 (~34 €) PM10 FFP1 3 2
Cinqro £55.99 (~63 €) PM2,5 et PM1 FFP1 3 2 (Powa™ Elite)
Techno £32.99 (~37 €) PM2,5 et PM1 FFP1 3 2
Sportsta £39.99 (~45 €) PM2,5 et PM1 FFP1 3 2 (Powa™ Elite)
Ultralight £46.99 (~53 €) PM2,5 et PM1 FFP1 4 2 (Powa™ Elite)
*Prix selon le site officiel Respro, variable en fonction des revendeurs.
 

VOIR LA COLLECTION RESPRO SUR AMAZON

À quelles normes répondent les masques Respro ?

Les masques Respro répondent à la norme européenne EN 149 FFP1.

Qu’est ce que le filtre HEPA-type™ ?

Un filtre HEPA (High Efficiency Particulate Air) est un filtre à très haute efficacité. Selon la norme européenne EN 1822 de 2009, un filtre HEPA doit retenir au moins 99,97 % des particules d’un diamètre supérieur ou égal à 0,3 micron.

« HEPA-type », en revanche, est une appellation marketing qui n’obéit à aucune norme officielle. Cela signifie que le dispositif de filtration n’est pas aussi performant que le véritable HEPA. Souvent, les filtres HEPA-type™ se limitent à une filtration des particules de 2 à 5 microns. Ici, Respro parle de filtration « submicronique » mais cela reste assez flou…

Les filtres sont-ils interchangeables ?

Selon Respro, les filtres des masques City, Sportsta, Techno et Cinqro sont interchangeables, à condition qu’ils soient de la même taille. Vous pouvez par exemple mettre le filtre du Cinqro de taille L dans un masque Sportsta de la même taille.

Quand dois-je changer le filtre ?

Les filtres doivent être remplacés après une certaine durée d’utilisation. Le délai avant remplacement du filtre dépend de plusieurs facteurs : le débit respiratoire du porteur, la fréquence pendant laquelle il porte le masque et surtout le niveau de pollution ambiante.

De manière générale, Respro recommande de remplacer le filtre tous les mois, ou toutes les 69 heures d’utilisation.

Comment remplacer le filtre ?

Pour remplacer le filtre, commencez par retirer l’ensemble filtre + valves du masque. C’est assez facile puisque le masque est souple. Retirez ensuite les valves en tournant dans le sens d’ouverture (flèche « open »). Après avoir retiré les valves, il suffit de les fixer sur le nouveau filtre en les tournant cette fois dans la position de verrouillage (flèche « close »), puis de replacer le filtre dans le masque en insérant les valves dans les trous.

Quel modèle de masque Respro choisir pour un motard ?

Respro indique que 3 modèles de la gamme conviennent aux motards : City, Sportsta et Techno. Ce dernier est sans doute le plus adapté, avec ses filtres à double protection qui vous mettent à l’abri des particules fines et des gaz nocifs.

J’aurais également pu parler du Respro Foggy, disponible chez La Bécanerie, qui dispose d’un système anti-buée étudié pour les visières moto et qui a surtout l’avantage d’être adaptable sur n’importe quel casque intégral. En effet, il se fixe à l’intérieur du casque grâce à 3 bandes de velcro (1 en bas et 2 sur les côtés). Le problème, c’est que les spécifications autour de ce masque sont assez floues : la marque parle de 99% d’efficacité (?), mais ne donne malheureusement pas plus de détails sur la filtration…

Les masques Respro sont-ils adaptés au port d’un casque intégral ?

Les masques Respro sont avant tout pensés pour les cyclistes. Ils sont aussi, dans une moindre mesure, adaptés aux motards. Un casque jet ou modulable ne posera aucun problème. En revanche, un casque intégral rendra les choses plus délicates, mais pas impossibles.

Comment fonctionne le système d’attache ?

Les masques Respro sont munis de sangles à velcros que l’on attache derrière la nuque. Il faut d’abord fixer le masque, puis l’ajuster au niveau du nez pour que celui-ci adhère fermement au visage. 

Comment choisir la bonne taille de masque ?

Les modèles de Respro sont disponibles en plusieurs tailles (S, M, L, XL), pour permettre au plus grand nombre d’utilisateurs de trouver le masque qui leur convient. Pour vous aider, vous pouvez vous reporter au tableau ci-dessous :

tailles respro
Équivalence des tailles (source respro.com)

Mon avis sur Respro

Les points forts

Les masques Respro ont l’avantage d’être légers et plutôt confortables grâce au tissu en néoprène qui ne fait que 3 millimètres d’épaisseur.

L’étanchéité semble correcte.

Pas de réelle gêne respiratoire : les valves d’expiration sont performantes et bien pensées pour les sportifs.

Les points faibles

Le masque retient « peu » de particules fines, si on le compare à ses concurrents. L’échelon FFP1, c’est selon moi insuffisant pour un masque antipollution à l’heure actuelle. Par ailleurs, la marque a une communication assez floue à propos de la capacité de filtration des masques. Difficile en effet de savoir précisément ce qui se cache derrière l’appellation HEPA-type™.

Le masque tient un peu chaud, surtout par temps humide, mais ça, c’est pratiquement inévitable.

Quant au port du masque avec un casque intégral, c’est possible mais vraiment pas idéal. La mentonnière du casque écrase un peu le masque mais tant qu’on ne doit pas bouger la tête, ça ne pose pas de problème. Par contre, dès qu’on doit tourner la tête pour faire un contrôle, on ressent une gêne. Il arrive aussi que le masque bouge, ce qui oblige soit à le remonter en passant le pouce sous la mentonnière, soit à appuyer au niveau du nez pour le remettre en place. Pour les déplacements de plus de 30 minutes, c’est assez problématique.

Enfin, la petite barre en métal située en haut du nez a tendance à faire mal au bout d’un certain temps d’utilisation.

Cliquez ici pour retrouver tous les produits Respro en vente sur Amazon.