Le masque antipollution WAIR

WAIR est une marque française de masques antipollution située à Lyon. Elle fabrique différentes variétés de masques, dont des foulards assez atypiques. L’idée de cette marque est d’incorporer harmonieusement le masque antipollution dans nos tenues du quotidien.

Comment est née la société WAIR ?

Luc Saulière et Caroline Van Renterghem (source leprogres.fr)

WAIR est une startup française créée en 2016 par Caroline Van Reterghem et Luc Saulière.

Caroline Van Renterghem roule elle-même beaucoup à vélo. Lorsqu’elle a commencé à développer des problèmes de santé liés à la pollution de l’air, elle a cherché tout naturellement à se protéger. Elle s’est alors rendu compte que les masques antipollution disponibles dans le commerce étaient tantôt inefficaces, tantôt inconfortables, tantôt inesthétiques. D’où l’idée de créer WAIR.

L’entreprise basée à Lyon fait partie, par définition, de la fashiontech. La philosophie de WAIR est d’apporter des fonctionnalités innovantes aux vêtements et donc de marier mode et technologie.

Pour son financement, WAIR a réussi à collecter 100 000 euros en love money (investissement d’amis et proches des startupeurs). Cela lui a permis de mettre au point un premier prototype de foulard antipollution connecté.

Les fondateurs ont par la suite lancé un crowdfunding sur la plateforme Ulule, ce qui leur a permis de récolter 35 000 euros en précommandes. Ce financement participatif réussi leur a valu la confiance des institutions financières, auprès desquelles la startup a pu obtenir 800 000 euros, notamment de Bpifrance.

Quels sont les engagements de WAIR ?

Ecoresponsable

WAIR est une startup écoresponsable. Elle a pour objectif de minimiser son impact sur l’environnement. Bien que l’impact zéro soit impossible dans le processus de fabrication des masques, l’entreprise veille à réduire le plus possible les distances de transport pour la réalisation de ses produits, en privilégiant les filières locales. De plus, les matériaux utilisés sont non toxiques et certifiés Oeko-tex ou GOTS (labels garantissant un produit sain et écologique).

Made in France

La fabrication des masques WAIR est sous-traitée dans des usines françaises, particulièrement dans la région Rhône-Alpes. Ils sont conçus avec l’aide d’experts en textile, en filtration et en design.

Design

Le tour de cou et le foulard de WAIR joignent l’utile à l’agréable, en faisant de ce masque un accessoire de mode. Le foulard permet de cacher le masque qui, seul, est assez « brut ». 

À quoi ressemblent les masques antipollution WAIR ?

WAIR a conçu différents types de masques. En plus du masque seul, qui ressemble à un masque antipollution standard, il y a d’autres modèles munis d’un tour de cou simple et d’un foulard.

Le masque seul

masque WAIR
WAIR Essential (source wair.fr)

Le masque seul de WAIR, appelé Essential, est un masque assez classique dans son apparence. Il est constitué d’un système de filtres capable de retenir, d’après la marque, 99 % des polluants, dont les particules fines jusqu’à 0,1 micron. Le filtre est aussi efficace contre les bactéries, les odeurs et les gaz nocifs. Le contour en silicone de ce masque lui confère une bonne étanchéité lorsqu’il est collé au visage.

Le filtre du masque peut être changé, on peut donc réutiliser ce masque sans problème. On ne voit pas la valve de ce masque au premier abord, car elle est intégrée à la structure du masque.

Le masque sous foulard

Le foulard peut être vu comme une option qui s’ajoute au masque Essentiel et lui donne un côté fun, puisqu’il peut être assorti avec la tenue que vous portez. De plus, il ajoute une couche de protection au froid supplémentaire.

Le masque sous tour de cou

tour de cou WAIR
Tour de cou WAIR (source wair.fr)

Le tour de cou est aussi une autre option qui s’ajoute au masque Essentiel. Il est lavable et fabriqué dans un tissu respirant.

En plus de protéger contre le froid, le foulard ou le tour de cou font aussi office d’anti-buée, dans la mesure où ils contribuent à l’évacuation de la vapeur que l’on dégage en expirant. Pour ces modèles, les sangles sont incorporées dans le tissu, mais on peut acheter les sangles à l’unité et les remplacer.

VOIR TOUS LES MODÈLES SUR LE SITE OFFICIEL

À quelle norme répondent les masques WAIR ?

Les masques WAIR filtrent 92,8 % de l’air que respire le porteur. Le taux de pénétration du filtre (c’est-à-dire ce qui n’est pas retenu par le filtre) est de 8 %.

Il sont de classe FMP1, dans le respect de la norme européenne EN 1827 destinée aux « demi-masques sans soupape inspiratoire et avec filtres démontables ». C’est l’équivalent de la norme FFP1. WAIR est tout proche du FFP2 mais, pour être classé FFP2, le taux de pénétration maximal doit être inférieur à 6 %. Ce qui n’est pas le cas ici (8%).

WAIR a opté pour la classe FFP1 pour des questions de confort respiratoire. C’est un choix délibéré.

Quelles sont les technologies de filtration utilisées ? 

La technologie de filtration de WAIR est composée de 3 filtres, qui rendent le masque est à la fois performant contre les particules fines et les gaz.

  • Une couche à charbon actif qui retient les odeurs et les gaz
  • Une couche bactéricide qui empêche l’inhalation des bactéries en suspension dans l’air
  • Une couche électrostatique qui filtre les particules fines de plus de 0,1 micron
couches filtres WAIR
La technologie de filtration WAIR (source wair.fr)

WAIR se distingue aussi par son étanchéité. Son contour morphologique en silicone breveté évite que l’air ne s’infiltre à l’intérieur du masque. Il empêche aussi la formation de buée pour les porteurs de lunettes. 

Peut-on remplacer le filtre ?

Le filtre du masque WAIR peut être remplacé. Il est dissociable de la structure en plastique. Le masque est livré avec un filtre supplémentaire. WAIR recommande de changer les filtres tous les mois pour une protection optimale. 

Comment fonctionne le système d’attache ?

Les masques WAIR sont dotés d’une sangle à velcros qui s’attache derrière la nuque. Il faut d’abord attacher le masque, de sorte que le contour en silicone colle bien au visage. L’avantage avec ce dispositif est que vous n’avez pas besoin de beaucoup d’ajustement, car il épouse les contours de votre visage.

Comment fonctionne l’application mobile Sup’AIRman ?

application Wair
L’application Wair (source wair.fr)

L’application Sup’AIRman complète le masque WAIR. Elle utilise la géolocalisation pour vous renseigner sur la pollution de l’air, où que vous soyez. Cette application vous alerte automatiquement lorsque la pollution de l’air atteint un seuil critique, ce qui vous permet par conséquent de savoir quand il est opportun de porter votre masque WAIR.

Est-il compatible avec un casque intégral ?

WAIR est un masque destiné à l’usage quotidien ou au sport. Cependant, il est peu adapté pour les motards qui portent un casque intégral. Sa structure en plastique rigide fait qu’il est plus imposant que les masques Respro par exemple.

Néanmoins, les masques WAIR sont compatibles avec les casques jet et les casques vélo et conviennent par conséquent très bien aux cyclistes.

Combien ça coûte ?

Le masque Essentiel coûte 59 €. Le pack Essentiel + tour de cou coûte 79 €.

Mon avis sur le masque WAIR

Les points forts

Le masque WAIR fait partie des masques les plus étanches du marché. Le contour en silicone assure que l’air que l’on respire passe bien à travers pas les filtres.

Il est conçu de sorte à assurer une bonne respirabilité, même en cas d’efforts physiques.

Son application mobile Sup’AIRman est vraiment connectée, dans la mesure où elle vous envoie une notification lorsque l’air est pollué, vous invitant alors à porter le masque.

Pour couronner le tout, c’est un masque fabriqué en France, qui répond à un certain nombre d’exigences de qualité et d’écoresponsabilité.

Les points faibles

On peut regretter que le masque ne réponde « qu’à » la norme FFP1. Même s’il s’agit d’un choix stratégique de la part de la marque qui met en avant l’argument deu confort respiratoire, pour un motard peu soumis aux efforts physiques, un masque FFP2 voire FFP3 comme R-PUR est tout de même plus rassurant, car les particules ultrafines sont les plus dangereuses pour la santé.

Pour finir, sa taille imposante et son poids de 90g (textile + structure) en font un masque peu adapté au port du casque intégral. Même en enlevant la mousse du casque, au niveau de la mentonnière, il est très probable que ça ne passe pas pour de nombreux modèles. Surtout avec les casques de petite taille. Dommage.

Cliquez ici pour retrouver tous les produits WAIR en vente sur le site officiel.